La presse en parle…

Le Progrès

Vinitem, l’aérateur du Forez qui révèle les arômes de vins jeunes

 

Pour créer son aérateur de vin, Christine Garcia s’est associée à l’entreprise d’Andrézieux-Bouthéon Loire Plastic Industrie. Un produit 100 % made in France en polymère cristallin qui révèle les arômes des vins jeunes, rouge ou blanc.

 

Par Cécile VERRIER (cecile.verrier@leprogres.fr) – 05 juil. 2020 à 12:00 | mis à jour le 06 juil. 2020 à 11:04 – Temps de lecture : 2 min

 

Christine Garcia se définit comme une épicurienne. À 19 ans, invitée au restaurant, elle se rend compte que le vin est meilleur en fin d’un plat chaud qu’au début. Quelques années plus tard, durant le Noël 2014, elle fait de nouveau le même constat. Mais cette habitante de Grézieu-la-Varenne, dans le Rhône, n’aime pas attendre pour déguster un vin. Vient alors le temps de la réflexion, des recherches scientifiques et d’une formation en œnologie.

Une recherche scientifique pour révéler les arômes du vin

« Traditionnellement, on décarafe un vin durant une heure avant de le déguster. Une étape longue, pourtant indispensable pour la plupart des vins de moins de cinq ans. Plus particulièrement pour les vins rouges tanniques ou les vins blancs minéraux. Comme je suis quelqu’un d’impatient, je voulais trouver un moyen de révéler les arômes plus rapidement » explique Christine Garcia.

La société Vinitem, « qui signifie en latin offrir du vin à boire à quelqu’un », voit le jour en 2015.  Après quatre ans de recherche, et un dessin en 3D, le prototype de l’aérateur, réalisé par un laboratoire de Dauphiné-Savoie, voit enfin le jour. La fabrication est aujourd’hui assurée par Loire Plastic Industrie, basée à Andrézieux-Bouthéon. « J’aurais pu la faire réaliser à un coût moindre, mais je tenais à un produit breveté en France et produit en France ».

En polymère cristallin, « matière très solide que l’on utilise dans les arts de la table », l’aérateur de Christine Garcia se compose de trois parties : un support, un contenant en forme d’amphore « qui rappelle comment les Romains conservaient le vin » et un plot hélicoïdal. Ces deux derniers éléments se posent directement sur le verre ou la carafe.

Plébiscité par les vignerons

« Le plot hélicoïdal permet au liquide de s’écouler en tourbillonnant. C’est ce qu’on appelle l’effet Coriolis, qui permet aux molécules de vin de se détacher lentement.» Elles arrivent ensuite dans une cavité où des entrées d’air oxygènent le précieux nectar, qui va exprimer tous ses arômes. « Un passage que l’on nomme effet Venturi » explique Christine Garcia.

Une invention qui trouve d’ores et déjà écho auprès des cavistes et sommeliers. Et surtout des vignerons : « C’est un réel plaisir de s’entendre dire : enfin quelqu’un qui respecte notre vin ».

Le coffret aérateur de vin Vinitem est en vente sur le site vinitem.fr au prix de 79 euros hors promotion. Renseignements au 06 08 97 47 40

https://www.leprogres.fr/economie/2020/07/05/vinitem-l-aerateur-du-forez-qui-revele-les-aromes-de-vins-jeunes

Magazine “Sciences & Vie”

Un aérateur de vin express

 

Prix : env. 80€

Rens. : www.vinitem.fr

 

Carafer un vin prend environ une heure. Avec l’aérateur Vnitem, c’est immédiat : il suffit de le placer sur un verre ou une caragfe, verser le vin et laisser faire les lois de la physique.

Grâce au plot hélicoïdal par lequel s’écoule le liquide, les molécules de vin se détachent lentement pour arriver dans une cavité où des entrées d’air oxygènent le précieux nectar, qui va exprimer tous ses arômes.

 

Magazine du mois de juin 2020 

 

L.G.

 

 

 

 

Europe 1

https://youtu.be/nthOKASc6Ho

site innovant.fr

 

Cet aérateur de vin va vous changer la vie !

Avis aux amateurs de bon vin. En effet, si vous aimez ce délicieux nectar (à consommer avec modération évidemment), vous savez sans doute qu’il faut aérer le vin. Il faut pour ce faire un équipement de qualité qui n’est pas toujours facile à trouver. Voici pourquoi aujourd’hui nous vous présentons Vinitem, un aérateur de vin français !

Le vin et les Français

Les Français aiment le vin. Certes, la consommation a légèrement baissé ces dernières années, passant de 75.1 litres par adulte en moyenne dans les années 2000 à 51.2 litres en 2016. Les Français préfèrent en effet la qualité à la quantité ! Et ils aiment donc se faire plaisir avec un doux breuvage. Pour ce faire, ils ont pris quelques habitudes, et notamment l’aération !

Il faut aérer le vin pour dégager ses arômes. Mais l’équipement est parfois coûteux ou trop difficile à utiliser. Voilà pourquoi Christine Garcia a imaginé Vinitem : « La plupart des vins de moins de 5 ans, plus particulièrement les vins rouges taniques et les vins blancs minéraux nécessitent une aération pour une dégustation optimale des arômes. Actuellement, le carafage est utilisé pour oxygéner le vin mais l’attente est d’environ 1 heure pour atteindre la meilleure expression du vin. » 

Un outil utile

La start-up a donc lancé Vinitem. Il s’agit d’un aérateur de vin breveté qui est très simple à utiliser. En effet, le concept se pose directement sur un verre, ce qui permet au vin de s’écouler en tourbillonnant. Les molécules sont donc libérées plus facilement, et le vin est parfaitement aéré. C’est simple comme bonjour mais très efficace !

Du coup, avec Vinitem, n’importe qui peut aérer son vin en quelques secondes, y compris ceux qui boivent juste un petit verre de vin. Aucun doute, cette innovation va rendre bien des services aux amateurs de bons vins. Car il faut bien l’avouer, un vin aéré n’a rien à voir avec un vin non aéré. Cette aération peut réellement faire toute la différence. Bravo pour cette belle innovation !

Source :

Vinitem

 

https://www.innovant.fr/2020/01/06/cet-aerateur-de-vin-va-vous-changer-la-vie/

Weekly

La-revue-de-presse-High-Tech

https://www.weekly.fr/article/La-revue-de-presse-High-Tech-du-4-au-10-janvier-2020-2020-01-10_7693.html

Le Nouvel Economiste

n° 1994 du 22 au 28 novembre 2019

Charlotte de Saintignon

Maddyness

Le magazine des starts up françaises

Vinitem, pour apprécier chaque vin à sa juste valeur

 

Dix-septième jour de notre calendrier de l’Avent en partenariat avec la Fabrique du Père Noël, dix-septième découverte : Vinitem, un aérateur de vin 100% français.

 

On ne vous apprend rien : entre le vin et les Français, c’est (et ce sera toujours) une grande histoire d’amour. Alors que la consommation de vin a baissé ces dernières années, passant de 71,5 litres par adulte en moyenne en 2000 à 51,2 litres en 2016, les Français privilégieraient désormais la quantité à la qualité, selon une étude publiée par l’Organisation internationale du vin (OIV). En somme : les Français consomment moins, mais mieux !

Aimer le vin est une chose, mais s’équiper pour profiter au mieux de toutes ses saveurs en est une autre. Et ça, Christine Garcia l’a bien compris ! Depuis 2015, celle-ci développe Vinitem, un aérateur de vin conçu et breveté en France, qui promet d’aérer n’importe quel vin plus rapidement qu’une carafe traditionnelle.

« La plupart des vins de moins de 5 ans, plus particulièrement les vins rouges taniques et les vins blancs minéraux nécessitent une aération pour une dégustation optimale des arômes. Actuellement, le carafage est utilisé pour oxygéner le vin mais l’attente est d’environ 1 heure pour atteindre la meilleure expression du vin », explique la startup sur son site. En se posant sur une carafe ou directement sur un verre, l’aérateur va ainsi permettre au vin de s’écouler en tourbillonnant afin de libérer lentement ses molécules.

Résultat : un vin prêt à être dégusté, sans avoir à attendre que son goût soit optimal !

https://www.maddyness.com/2019/12/17/vinitem-maddynoel-vin/